Quels sont les symptomes du prolapsus ?

De nos jours, le prolapsus ou communément appelé descente d’organes touche de plus en plus de femmes de nos jours. Les recensements ont permis d’évaluer que près de 45% des femmes sont concernées. Rappelons que le prolapsus est une maladie par laquelle un ou plusieurs organes du pelvis se déplacent de façon anormale vers le bas et peuvent éventuellement sortir à l’extérieur,par voie vaginale ou anale. Les organes concernés sont la vessie, le vagin, l’utérus et le rectum.

Les symptômes de la maladie

Cette maladie présente quelques symptômes auxquels il faut prêter une grande attention afin de dépister à temps la maladie pour la traiter le plus tôt possible.

Les femmes sujettes à un prolapsus ont généralement une sensation de boule vaginale ou ont l’impression que quelque chose de lourd se localise au niveau de l’utérus, de la vessie ou encore au niveau du rectum. Cette sensation, en plus d’être désagréable, est assez douloureuse. Le niveau de la douleur s’amplifie dès le moindre effort physique. Pour réduire cette sensation, il est préférable de s’allonger quelques instants sur le dos.
La descente d’organes provoque également des difficultés à uriner ainsi qu’à aller à la selle. Il est toutefois possible que seul l’un de ces cas se présente.
Les études réalisées ont également permis de constater que malgré ces difficultés à uriner, les malades du prolapsus étaient victimes d’une incontinence urinaire d’effort, autrement dit, lors d’un effort physique, éternuement ou toux, les concernées connaissaient des fuites d’urine involontaires.
Cependant, certaines malades de prolapsus ont avancé ne pas être victimes d’incontinence, mais plutôt de constipation. Ce type de constipation ne correspond pas aux constipations standards, mais est plus grave.
Cependant, le symptôme le plus fiable reste la sortie d’un organe à l’extérieur de l’orifice, qui se fait très vite ressentir car elle peut empêcher les malades d’uriner ou d’aller à la selle. Dans ce cas, il est possible de remonter faire remonter l’organe, mais cela cette manipulation n’est efficace que quelques instants.Le prolapsus est un maladie qu’il faut soigner,même si certaines patientes prétendent que cette descente d’organes ne les gène pas.