La chirurgie du prolapsus

la chirurgie du prolapsus

La chirurgie du Prolapsus génital n’est pas automatique dans tous les cas l’avis du médecin et du chirurgien sont exigés, ils vont prendre en compte l’age du patient, les antécédents chirurgicaux si il y en a mais aussi de la gravité de la situation. Le prolapsus génital est en fait une descente d’organes du à un effort intense, cela peut être suite à un accouchement ou avec l’age et le vieillissement, les organes peuvent se déplacer.
Toutefois, il existe des alternatives et des solutions sans passer par la chirurgie, le pessaire, les sondes couches obturateurs urétaux et la réeducation pelvi-périnale. Ces modes sont aussi efficaces et il s’engendrent que s’ils sont pris à temps, sinon la chirurgie sera obligatoire. L’intervention chirurgicale peut se faire par deux manières soit par voie abdominale, soit par voie vaginale. Là encore tout dépendra de l’avancement des organes, la décision sera prise par le chirurgien pour voir par quelle voie l’opération se déroulera.

La chirurgie peut se faire par cœlioscopie ou par voie traditionnelle.

Par voie abdominale, cela sera par promonto-fixation c’est une chirurgie conventionnelle avec incision sus pubienne ou par coelioscopie. La promonto-fixation va se faire par fixation du vagin au promontoire. Le vagin, la vessie, et le rectum sont maintenus par bandellete fixé au bassin.

Si l’on s’engage dans une cure de prolapsus par voie vaginale par voies naturelles, il y aura automatiquement recours à une coelioscopie. On parle ici de spino-fixation avec des ligaments sacro-sciatiques colpo périnéonnaplie, la chirurgie va amener un renforcement des tissus au niveau de la paroi du vagin, il y aura aussi la mise en place d’un matériel prothétique par voie basse.
La chirurgie du prolapsus est une chirurgie qui est banale, il y a peu de risque dans cette intervention chirurgicale, souvent la réalisation de cette intervention est rapide. La réeducation peut s’envisager post-opération notamment par le biais d’éléctrostimulation. L’éléctrostimulation va permettre de renforcer les muscles du périnée et de lutter efficacement contre la descente d’organes et l’incontinence. La paroi du vagin va se renforcer et le désir sexuel ainsi que les fuites urinaires ou fécales peuvent disparaitre. Généralement, l’opération du prolapsus se déroule bien et sans complications, la gène occasionnée disparait après l’opération et une vie normale est retrouver rapidement.